La consultation nationale

Sondage droit à la déconnexion

Si vous ne visualisez pas correctement le questionnaire ci-dessous, vous pouvez le remplir directement sur le site qui héberge l’enquête sur le droit à la déconnexion

Télécharger la consultation en .pdf pour la faire remplir en version papier (attention : il faudra que vous saisissiez les résultats dans la version en ligne si vous souhaitez qu’ils soient comptabilisés)

ou le .doc pour l’adapter à votre entreprise ou administration  (attention : un questionnaire modifié est une très bonne chose pour coller aux réalités de terrain de votre entreprise ou administration et entamer la discussion avec les collègues, en revanche, ayez en tête que dans ce cas nous ne pourrons pas comptabiliser les réponses au niveau national et interprofessionnel )

5 réactions on “La consultation nationale”

  1. Le contrat de travail en jours fait automatiquement et inéluctablement passer le salarié d’une obligation de moyens (faire de son mieux pendant un temps de travail défini) à une quasi obligation de résultats (des objectifs à atteindre). Lorsqu’il y a obligation de résultats, que ce soit pour un salarié, un sportif, un musicien, un élu … l’individu est formellement et juridiquement totalement « libre » de faire comme il veut et comme il peut pour tenter d’atteindre les résultats toujours croissants qui lui sont imposés.

    Tout salarié ayant signé un contrat de travail en jours devient, de fait, comme un libéral (médecins, architectes, avocats, commerçants et tous les auto-entrepreneurs) totalement « libre » de travailler 60 ou 70 heures par semaine. Avec la seule mais énorme différence que le salarié a un salaire fixe, alors qu’un libéral gagne 50% de plus s’il travaille 60 heures au lieu de 40 heures. Le contrat de travail en jours est donc une escroquerie totale et toutes les tentatives pour en limiter les dérives (droit à la déconnexion etc …) sont à mon avis vouées à l’échec. Les seules actions utiles seraient de relancer par tous les moyens possibles la dénonciation du contrat de travail en jours. Voir « Deux millions de salariés corvéables à merci, à cause du contrat de travail en jours », à lire sur http://www.retraites-enjeux-debats.org/spip.php?article525

  2. Questionnaire très intéressant qui devrait etre rempli par tous les salariés: certains patrons pourraient etre désagréablement surpris ( quoi que !!! ) des réponses données.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *